La détermination du prix d’usinage de pièces prototypes

Découvrez les prix pour l’usinage de vos pièces titane, acier, alu ou plastique

Industriel ou particulier, vous portez un projet d’usinage de pièces mécaniques en petite ou grande série. Pour cela vous êtes à la recherche d’entreprise spécialisée en usinage de précision qui propose un rapport qualité/prix de très bon niveau sur le marché français voire mondial. Une des astuces efficaces est d’utiliser un comparatif de prix d’usinage pour trouver le service le plus rentable en matière de pièces usinées en titane, acier, aluminium ou plastique. On sait qu’en général, le coût de fabrication de ces pièces mécaniques dépend de nombreux facteurs dont les principaux sont la nature du métal, son épaisseur, la main d’œuvre, le délai de livraison de la commande mais aussi de la forme géométrique de la pièce en question. Cependant, il faut reconnaître aussi que le prix pour l’usinage peut être déterminé par le choix de l’entreprise fabricante.

Les facteurs de la détermination du prix de l’usinage de la pièce

Le prix de fabrication d’une pièce usinée dépend de plusieurs éléments déterminants. Par exemple, le coût d’acquisition du métal est lui-même influencé par son abondance ou sa rareté sur le marché. Plus l’offre est importante par rapport à la demande, plus le prix de revient est abordable. En plus selon la nature de certaines matières, l’usinage est plus ou moins complexe. Par exemple, le métal, l’aluminium, le plastique, l’acier, le titane et autres ont des délais d’usinage différents l’un de l’autre. Mais il est important de savoir que certains métaux sont reconnus précieux, cela détermine d’avance leur valeur. Ainsi quelle que soit leur abondance sur le marché, le prix va varier peu. C’est par exemple le cas de l’acier ou du titane.

En général, les métaux sont des solutions pour obtenir un prix d’usinage intéressant et cela permet aux porteurs de projet de minimiser les coûts de production de leur demande. A part le titane (x 35), l’ensemble des métaux est accessibles et demeure bon marché par rapport aux plastiques techniques. En effet, ces matériaux sont caractérisés par des propriétés mécaniques favorisant leur fonte rapide une fois en usinage. En plus ils sont moins onéreux, ce qui les rend incontournables dans le processus de fabrication de pièces prototypes.

Quant au magnésium et au plastique, ils sont considérés comme étant des solutions plus légères contrairement aux autres métaux. Pour cause, ils sont renforcés par de la fibre de carbone. Ces outils sont sollicités pour leur poids qui leur confère une certaine rigidité, mais le prix a peu de considération. Ils utilisés pour l’usinage de pièces en aéronautique, défense, sport et bien d’autres domaines, rien que pour leur performance.

Comparativement au Polypropylène, l’aluminium est considéré comme un excellent matériau intermédiaire par lequel on peut adoucir l’acier afin de réduire de moitié le coût d’acquisition. Le résultat est de produire des pièces mécaniques dont la rigidité, ainsi que le poids et le prix, est sensiblement équivalente à celle du Polypropylène. Cependant les pièces réalisées auront des dimensions un peu plus fines. Les différentes variations de température n’ont aucun effet sur leur forme tout comme les biens produits à partir de Polypropylène.

Hormis le poids des pièces usinées et du cout de leur matière, il y a de nombreux autres éléments à considérer dans la détermination du prix d’usinage de pièces prototypes. Il s’agit notamment de :

  • Le moyen de mise en forme comme la fonderie, injection, forge et autre
  • L’abondance de l’offre de matériaux en France et au niveau mondial surtout concernant les productions dans le domaine de l’automobile
  • La liberté de forme telle que l’ailette, la forme creuse, la contre dépouille
  • La précision au niveau de l’usinage car elle permet de limiter les rectifications
  • Les propriétés à chaud ou à froid du matériel
  • La résistance à la corrosion
  • La tenue en usure
  • Les caractéristiques tribologiques (usure/abrasion)
  • La nécessité des traitements thermiques (trempe/revenu) ou traitements superficiels pour décorer, protéger et améliorer les performances ou l’esthétisme des pièces produites
  • La capacité d’usinage de la matière
  • La possibilité de soudage et de collage tels que métal/plastique, métal/céramique avec d’autres matériaux hétérogènes

Quelles sont les différentes étapes de l’usinage de pièces prototypes ?

Pour la conception et la réalisation de pièces mécaniques, il y a de nombreuses étapes à franchir. Ainsi quel que soit le projet d’usinage de pièces, le travail consistera à réfléchir sur la conception du prototype ainsi que la finition de la pièce en question. Un usinage de précision prend en compte toutes ces étapes pour produire des pièces performantes de qualité irréprochable. La fabrication d’une pièce mécanique exige des techniques spécifiques nécessitant parfois l’assistance d’un ordinateur.

Par exemple peu importe les propriétés du matériau, ces techniques permettent de le transformer suivant la forme de la pièce prototype à reproduire. A l’aide d’outils puissants tels que les fraiseuses, rectifieuses, perceuses, fileteuses, des pièces même minuscules à l’ordre de micron sont produites avec une excellente précision en un temps record.

Les finitions sont obtenues grâce à l’utilisation de logiciel capable d’effectuer les premières esquisses ou encore dessin. Ce mécanisme permet par exemple aux usinages en Normandie de répondre avec satisfaction aux nombreuses demandes de la région et partout en France. Leur force réside en l’analyse de la faisabilité et l’adaptabilité du projet de fabrication de pièces du client.

Ces prestations complémentaires à savoir les conseils et les ajustements permettent d’obtenir un résultat optimal avec un budget relativement acceptable pour toutes les bourses. Ainsi avec les techniques d’impression 3D des métaux, le processus de réalisation de pièces prototypes est bien différent de celui de matières plastiques ou résines. Par exemple la poudre de titane, un métal pas si précieux mais quand même cher, est usiné avec justesse. En plus le cout avec lui est finalement assez réduit dans la fabrication de pièce simplement parce que sa fonte ne nécessite pas une grande utilisation des machines. De ce fait, le prix des pièces réalisées est moins élevé car il y a peu de facteurs intervenant dans le calcul.

L’avantage majeur est que le fichier 3D est mis en ligne et le prix d’impression est spontanément estimé. L’impression 3D permet donc de simplifier le calcul du prix de fabrication de la pièce en question. En effet, une fois que vous êtes connecté sur le site internet du prestataire, vous avez la possibilité de visualiser le fichier, ainsi toutes les modifications apportées sont aussi prises en compte et cela vous donne une idée globale du coût de production jusqu’à l’obtention du modèle d’origine.

De toutes les façons avec ce système de production, quelle que soit la commande, le délai d’exécution de l’usinage en Normandie ne peut excéder en moyenne 12 jours y compris la livraison. Cependant, il arrive parfois qu’il ne soit pas respecté, à cause de la complexité de la forme géométrique de la pièce à reproduire.