Eclairage salle d'eau

Les règles qui régissent le choix de la lumière d’une salle de bain

La salle d’eau est une pièce de la maison dans laquelle on fait ses toilettes. Elle joue le même rôle que la salle bain, mais la seule différence est qu’elle ne renferme pas de baignoire, mais plutôt une douche. L’éclairage de cette pièce nécessite le respect de certaines règles de sécurité, afin d’éviter des électrocutions. Découvrez les normes d’éclairage de la salle d’eau.

Connaitre les normes d’éclairage de salle d’eau

Vous effectuez la rénovation de votre salle d’eau vous-même et vous avez terminé l’installation des équipements sanitaires. Vous souhaitez savoir si vous pouvez vous occuper vous-même de l’éclairage de la pièce. Vous devez, si vous avez de bonnes connaissances en électricité, respecter les normes de sécurité concernant l’éclairage d’une salle d’eau. Voici les points essentiels à retenir.

Notre dispose du personnel et ses équipements nécessaires pour prendre en charge tous les travaux électriques nécessaires dans le strict respect des normes de sécurité en vigueur, relatives à la salle d’eau. Nous nous occupons de la rénovation de salle de bain et de salle d’eau à Paris 15è. Ces règles doivent obligatoirement être respectées pour éviter d’éventuels accidents, à savoir l’électrisation.

Paris se trouve dans le nord de la France, dans le bassin parisien. Cette commune a une superficie de 105,40 km2 et héberge près de 2 200 000 habitants. Cette cité qui est la capitale du pays, renferme de nombreuses curiosités, pour ne citer que le jardin du Luxembourg, le cimetière du père Lachaise, la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre et l’hôtel de ville.

Voici quelques normes de sécurité en rapport avec l’éclairage d’une salle d’eau.

Les règles relatives aux volumes (zones)

La salle d’eau est (en matière d’électricité) divisée en trois parties ou volumes.Le volume 0 est l’espace qui reçoit l’eau directement(douche ou baignoire). Le volume 1 concerne l’espace où l’eau est projetée sur une hauteur de 2,25 mètres au-dessus du volume 0. Enfin, le volume 2 encercle la zone 1 sur une distance de 60 centimètres

Volume 0 normes d’éclairage salle de bain

Pour ce volume 0, il convient d’appliquer la classe électrique 3. Autrement dit, soyez très attentif !

On peut installer, pour le volume 0, un luminaire étanche qu’on peut plonger dans l’eau jusqu’à 1 mètre de profondeur. Pour le volume 1, on peut utiliser un luminaire qui peut être en contact avec un point d’eau, mais qu’on ne peut pas plonger dans l’eau. Enfin, pour le volume 2, il faut privilégier les luminaires qu’on peut poser à côté de la douche ou de la baignoire, mais qu’on ne peut pas immerger.

Installer un plafonnier ou une applique murale

On peut utiliser les volumes mentionnés plus haut, lorsqu’ils sont bien respectés. On ne peut généralement pas utiliser plusieurs sources d’éclairage pour une petite salle d’eau. Il est donc conseillé de choisir le plafonnier et les appliques autour de la zone miroir.

Le plafonnier est idéal pour renforcer la luminosité de toute la pièce et les appliques apportent plus de clarté au visage quand on les pose autour du lavabo.

La protection IP

Il est recommandé de faire attention à l’indice de protection préconisée, en fonction de la zone volume concernée, lorsqu’on choisit le luminaire. Il est impératif d’opter pour les indices de protection suivants (IP) :

• zone 0 : IP67 (protection étanche à l’immersion temporaire)
• zone 1 : IP65 qui protège d’éclaboussure, jet d’eau direct temporaire
• zone 2 : IP44 qui protège des aspersions d’eau
• hors zone : IP20 à IP23