Les pigments pour le maquillage permanent

Quels sont les pigments utilisés pour le maquillage permanent ?

Le maquillage permanent est une technique révolutionnaire qui offre des résultats éblouissants. Toutefois, il est utile de préciser que derrière ces traçages si parfaits se trouve une esthéticienne qui a bien su sélectionner les pigments à utiliser, un élément primordial pour la dermopigmentation. Voici tout ce qu’il faut connaître sur les pigments pour cette technique esthétique.

Les différents types de pigments

Il existe deux types de pigment pour maquillage : les pigments organiques et ceux inorganiques. Ces deux types ne représentent aucun danger pour la peau et sont autorisés par le Ministère de la Santé.

Les pigments organiques sont essentiellement composés de liaisons de carbone. Ils offrent une palette de couleur plus large, avec des couleurs intenses, offrant un effet glossy et plus de luminosité. De ce fait, ce type de pigment est plus indiqué pour le modelage des lèvres et la technique d’eye-liner semi-permanent. En effet, les propriétés de ces couleurs permettent d’obtenir un excellent effet rouge à lèvres et des yeux de biches sublimes. Toutefois, les pigments organiques sont plus sensibles à l’exposition à la lumière et se dégradent donc plus facilement. Ils durent moins longtemps que les inorganiques.

Les colorations inorganiques (ou minéraux), quant à eux, sont constitués de poudres créées à base de métaux et de minéraux. Les plus populaires sont ceux principalement composés d’oxyde de fer, de zinc et de titane, car les teintes obtenues par d’autres métaux peuvent être toxiques. Les couleurs obtenues par ce type sont moins vives et plus opaques, souvent utilisées pour le fard semi-permanent du contour des yeux ou des sourcils. Les pigments minéraux durent plus dans le temps et sont moins susceptibles à la dégradation.

Les propriétés des pigments de maquillage permanent

Les colorations de maquillage sont conçues pour pénétrer et rester dans le derme d’un être humain sur le long terme. Ils doivent donc répondre à des critères spécifiques et avoir certaines propriétés pour être sûrs d’être inoffensifs. En effet, ils doivent être biorésorbables, hypoallergéniques et insolubles.

• Biorésorbables : ce terme signifie que les teintes pour la peau peuvent être lentement absorbés par les tissus de la peau sans être nocifs pour la personne. C’est la propriété biorésorbable qui explique que le maquillage permanent se dégrade progressivement ;
• Hypoallergéniques : cela signifie que les pigments sont conçus à partir d’une substance qui ne risque pas de déclencher des allergies ;
• Insolubles : l’eau n’a aucun effet sur eux, qui ne peuvent également pas circuler dans le sang.

Comment sont choisies les teintes ?

Les couleurs à utiliser pour un maquillage permanent ne sont pas à choisir au hasard ou juste selon les demandes du patient. En effet, l’esthéticienne doit mettre en application ses compétences en matière de colorimétrie, un domaine étudié lors des formations en maquillage permanent.

La colorimétrie est l’étude théorique des couleurs, permettant à l’esthéticienne de savoir quel pigment est adapté à la situation. Outre cela, elle devra également tenir compte du type de peau du patient afin d’obtenir tous les paramètres utiles pour le choix du produit à utiliser.