Devenir paysagiste

Quel parcours effectuer pour être un paysagiste

Le paysagiste est un professionnel qui s’occupe des espaces verts. Sa mission est de les agencer et de les mettre en valeur l’environnement, les jardins et espaces verts. Il possède les compétences nécessaires pour faire la conception des projets à destination des particuliers ou/et des collectivités, la maîtrise d’œuvre avec le suivi de chantier. Découvrez quelles sont les formations à suivre pour devenir paysagiste.

Les études à effectuer pour devenir paysagiste

Le métier de paysagiste n’est pas un travail reposant et sédentaire, car ce professionnel travaille à tout moment, peu importe les conditions climatiques. Il faut, pour embrasser ce métier, avoir une grande résistance physique, une habileté manuelle, un sens de l’observation et de l’initiative, ainsi qu’un sens artistique. Voici des informations relatives au parcours à effectuer pour devenir paysagiste.

Les personnes qui souhaitent devenir paysagiste et avoir l’expérience et le savoir-faire d’un paysagiste à Vichy comme Xavier Paysage, doivent faire des études et pratiquer chaque technique de jardinage, pour ne citer que la s’émaille, l’entretien de fleur et aménagement esthétique. Ce professionnel est à la disposition des particuliers et des professionnels pour la réalisation des travaux en rapport avec le jardinage.

Découvrons ensemble le parcours à suivre pour devenir un paysagiste.

On découvre trois principaux grades dans ce métier, à savoir le jardinier paysagiste, le technicien paysagiste et l’architecte paysagiste. Les deux premiers sont presqu’identiques, mais le dernier nécessite de longues études.

  • Avant le bac

On peut, après la troisième, choisir le CAPA travaux paysagers ou le BEPA aménagement de l’espace, spécialité travaux paysagers. Le premier, certificat d’aptitudes professionnelles agricoles, permet d’entrer directement dans la vie active. Les personnes qui souhaitent avoir encore plus de diplômes doivent choisir le brevet d’études professionnelles agricoles qui permet soit de rentrer dans le monde du travail soit continuer vers un bac professionnel ou technologique. Ces deux diplômes sont identiques et permettent de maîtriser toutes les techniques de base. Le bac professionnel permet de gérer un chantier paysager.

  • Après le bac

Une fois le bac obtenu, on peut passer un BTSA aménagements paysagers. Cette formation permet d’apprendre à gérer totalement un aménagement paysager, de l’étude à la réalisation finale. Les élèves seront formés sur les études des végétaux et de leur environnement et les aspects économiques et techniques du métier. Ce diplôme vous permet de travailler dans un bureau d’études auprès d’un architecte paysagiste ou au sein des services espaces verts d’une ville. On peut également créer sa propre entreprise.

  • Après le BTSA

Les personnes qui souhaitent avoir encore plus de diplômes peuvent s’inscrire dans des écoles d’ingénieurs spécialisées ou d’architectes. À ce niveau, elles pourront obtenir pour un niveau BC+3 :

  • Licence professionnelle aménagements paysagers : conception gestion entretien (infographie paysagère / projet paysager / gestion des espaces végétaux urbains )
  • Un bachelor d’assistant paysagiste (ESAJ)
  • Une licence professionnelle gestion des organisations agricoles et agroalimentaires (management des entreprises d’horticulture et du paysage)
  • Un certificat de spécialisation (CS) : collaborateur du concepteur paysagiste

Pour un niveau bac + 5 :

  • Un DEP – Diplôme d’État de paysagiste (accès par concours après un bac + 2)
    proposé dans six écoles nationales supérieures d’architecture du paysage
  • Un master européen de Paysagiste-Jardinier – ESAJ (certificat d’école)
  • Un diplôme d’ingénieur en paysage