Pose d’implants

Tout sur l’installation de racines artificielles pour les dents

L’implant dentaire est une racine artificielle qu’on place dans l’os de la mâchoire et qui reçoit une couronne. On l’appelle prothèse fixe lorsqu’on utilise pour remplacer une ou de nombreuses dents manquantes. On l’utilise aussi pour stabiliser une prothèse amovible. Comment se déroule l’installation de ce dispositif ? Bénéficiez de tous les détails sur la pose d’implants dentaires.

Les étapes de la pose d’implants

On procède à la mise en place d’un implant dentaire généralement lorsqu’une personne s’est fait enlever une ou plusieurs dents et qu’il souhaite combler ce vide. Ce dispositif est important dans la mesure où il permet de retrouver une fonction de mastication, un meilleur confort au quotidien et une esthétique dentaire. Découvrons ensemble comment est effectuée la pose d’implants.

Le Dr Kim Tran, dentiste à Vaucresson, donne des soins de qualité à ses patients. Il intervient pour n’importe quel type d’interventions, qu’elles soient simples ou très complexes. Ce chirurgien-dentiste qui possède près de trente ans d’expérience peut procéder à la pose d’implants, au détartrage des dents, au traitement des caries, à la mise en place de bagues et d’appareils dentaires.

Avray (92) est une commune localisée dans le nord de la France, dans le département des Hauts-de-Seine, en région Île-de-France. Elle compte près de 12 000 habitants sur sa superficie de 3,67 km2. Les lieux et monuments incontournables de la ville sont le château de Thierry, l’église Saint-Nicolas-et-Saint-Marc, la Fontaine du Roy,la maison du peintre Corot et son jardin, ainsi que le château de la Ronce.

Découvrons ensemble les différentes étapes réalisées lors de la pose d’implants.

  • Les soins préopératoires

Cette étape consiste à faire un examen médical et faire le point sur les besoins du patient. Le médecin peut faire une radiographie panoramique dentaire ou un scanner 3D pour savoir si on peut installer de cet accessoire médical. En effet, lorsque la masse osseuse qui se trouve dans la mâchoire n’est pas suffisante ou est de mauvaise qualité, on ne peut pas effectuer cette opération.

Si le patient tient vraiment à son implant, on peut réaliser une greffe osseuse pour solidifier la base du dispositif médical. On soigne ensuite les dents et les gencives infectées, afin de maintenir la bouche parfaitement saine.

La consultation préopératoire permet également de définir au préalable le plan chirurgical et de choisir l’anesthésie adaptée : l’anesthésie locale ou la sédation consciente si possible.

  • La pose des implants dentaires

Cette seconde phase vise à poser le dispositif médical. Pour ce faire, le chirurgien-dentiste applique l’anesthésie, puis réalise l’incision de la gencive. Il se sert d’une forêt chirurgicale pour percer un trou de petit diamètre dans la gencive et l’os qui recevra l’implant. Cette opération nécessite une grande expertise et une parfaite dextérité pour éviter d’endommager la mâchoire et les structures vitales situées à proximité, notamment le nerf alvéolaire inférieur à la mandibule.

  • L’ostéointégration et la phase prothétique

Cette étape concerne la cicatrisation, elle est importante pour que l’implant s’intègre dans la structure osseuse de la mâchoire et qu’il se stabilise. Cette phase dure entre 3 à 6 mois en fonction du patient.

Une fois que l’implant a bien cicatrisé et a totalement intégré l’os maxillaire, le dentiste procède à la phase prothétique. Il prend l’empreinte pour réaliser la prothèse définitive qui peut être un bridge, une couronne ou une prothèse fixe/amovible. Il installe le pilier implantaire au-dessus de l’implant et visse la prothèse sur le dispositif.