Costa Rica à bord d’un bateau

Découvrir l’autre visage du Costa Rica à bord d’un bateau de plaisance

Nul besoin d’attendre ses noces pour s’offrir une belle croisière au Costa Rica. Toutes les occasions, que l’on soit seul, en famille ou entre amis, sont propices à cette évasion en mer. Avec des plages enchanteresses, des eaux ponctuées par mille nuances de bleu, l’adresse a tout pour réussir cette escapade. Comme toute autre sortie, cette croisière nécessite une bonne dose de préparation. Ci-suit quelques directives.

Miser sur le voilier pour une mémorable aventure en pleine mer

Tenter une croisière au Costa Rica est une belle manière pour sortir des sentiers battus durant ses vacances au pays. Au bout d’un moment, on peut vite être lassé des sorties randonnées au cœur de ses jungles. Pour ainsi laisser place au bleu de la mer des Caraïbes et de l’océan Pacifique, on choisit tout naturellement une sensationnelle promenade en mer.

Pour cette excursion, l’idéal serait d’opter pour un voilier. Il s’agit de l’un des moyens les plus écologiques pour se déplacer sur l’immensité de bleu du Costa Rica. Nombre d’agences de location de bateaux permettent aux croisiéristes de mener leurs propres aventures, en gouvernant leurs navires eux-mêmes. Sinon, ils sont libres de solliciter un skippeur qui peut se charger de les manier. Cette option leur permet ainsi d’apprécier toute la magie de chaque découverte, de loin ou de près.

Bien préparer son sac pour réussir cette inoubliable parenthèse nautique

Avant de prendre le large, il est essentiel de faire une dernière vérification dans son sac de voyage. Le passeport, et le visa sont des impératifs dans celui-ci. Les voyageurs pourront trouver des infos supplémentaires sur ces documents en consultant ce lien https://costarica.marcovasco.fr/guide-costarica/circuit-costarica.html. Le permis du bateau est aussi un essentiel si les plaisanciers naviguent eux-mêmes leurs navires. Pour ce qui est des vêtements, quelques maillots de bain et des bikinis s’imposent. Pour les soirées assez fraîches, il convient d’équiper son sac de deux ou trois habits chauds.

Côté accessoires, une crème solaire, des lunettes de soleil,un baume à lèvres s’invitent à juste titre dans ce sac. Pour faire face au mal de mer, il est vivement conseillé d’emporter quelques pilules dédiées pour. Sinon, des médicaments contre les maux de tête et de ventre sont aussi préconisés. Pour réussir cette croisière, il est essentiel d’emporter suffisamment de vivre, eau et nourriture, et éviter ainsi toute pénurie. Pour gagner de la place, il n’est pas nécessaire d’emporter des bijoux de valeurs et encore moins son sèche-cheveux. Les croisiéristes seront bien souvent dans l’eau, avec les parties de surf, de plongée…

Entamer ce long périple en larguant les amarres pour Tamarindo

Tamarindo est une destination classique pour toute croisière à voile au Costa Rica. Avec ses interminables plages et ses eaux azurées, cette pépite du Pacifique a de quoi pour rendre cette escapade inoubliable. Tout au long de cette sortie, libre aux voyageurs de se livrer à toute une ribambelle d’activités intéressantes. Aux premières loges, on retrouve la plongée sous-marine. Les eaux au large de Tamarindo sont le lieu de vie de toute une foulée de créatures marines. À la clé, une impérissable rencontre avec les raies manta, les tortues de mer, sans oublier les dauphins. Il n’est d’ailleurs pas toujours nécessaire de plonger pour voir ces mammifères. Durant cette croisière, les dauphins peuvent suivre de près les bateaux des vacanciers. Une trouvaille qui laissera certainement les plus jeunes sans voix. Pour ainsi se constituer de beaux souvenirs, il est conseillé d’emporter un appareil photo étanche.

Pour les amateurs de surf, cette croisière trouve toute sa raison d’être à Tamarindo. Notons que ce spot est réputé pour être l’un des meilleurs sites pour s’adonner à cœur joie à cette pratique. Les amateurs pourront ici profiter d’une étonnante casse-vague. Pour ainsi ne pas passer à côté des magnifiques vagues de Tamarindo, il convient d’apporter quelques essentiels pour surfer.

Voguer sur les flots de la fameuse Isla del Cano

Parce qu’une aventure croisière ne suffit point en terre costaricaine, cap donc vers l’éternel Isla del Cano. Cette merveille du Pacifique ne se trouve qu’à une vingtaine de kilomètres de la baie de Drake. Que ça soit sur l’eau ou sur terre, cette superbe île promet tout un lot de belles découvertes. Le site attire tant pour ses plages quasi irréelles, ses récifs coralliens et bien entendu sa vie marine. Ses fonds marins sont un foyer privilégié pour les murènes, les barracudas ainsi que les thons. S’y ajoutent dans le décor les baleines à bosse, les dauphins et par moment les requins.

L’île convie les vacanciers à venir fouler ses terres où s’épanouissent une riche forêt tropicale et des forêts secondaires. En sillonnant sa masse de jungles, on peut y voir plus de 150 espèces de plantes. Ses bananiers, ses manguiers et ses orangers ne manqueront de faire saliver les voyageurs lors de cette randonnée. Les forêts de l’Isla del Cano regorgent par ailleurs d’amphibiens, de reptiles et d’oiseaux migrateurs. Certainement, cette croisière se veut sans doute la plus originale sur le sol costaricain.