Acheter un véhicule d’occasion

Les bons conseils pour réussir l’achat d’un véhicule d’occasion

Le marché de l’occasion poursuit son ascension. De nombreux conducteurs s’intéressent davantage au véhicule de seconde main plutôt que l’achat dans le neuf. Il parait que les véhicules moins récents sont beaucoup plus abordables et toujours en bon état. Pourtant, cela représente tout de même un risque. Pour éviter de se faire rouler, il faut savoir réfléchir plus intelligemment. Les détails.

S’adresser à un professionnel

Même si le circuit d’un particulier à particulier bat son plein, acheter une voiture d’occasion nécessite une profonde réflexion. On sera sans doute confronté à une difficulté de choix que ce soit en vendeur qu’en produit. L’achat d’un véhicule d’occasion doit tout de même passer par un professionnel afin de minimiser les risques. En faisant affaire avec un particulier, on est exposé à de nombreuses contraintes comme l’absence de garantie sur la fiabilité du véhicule et son bon état. Car oui, on n’achète pas un véhicule en mauvais état car les coûts de réparation et de rénovation reviennent dans la plupart du temps, au prix d’achat d’un véhicule neuf. S’adresser à un professionnel c’est bénéficier de plus d’assurance, de garantie et de sécurité en matière d’achat. De plus, il peut fournir un contrat de confiance ainsi qu’un service adapté à ses besoins. Le professionnel doit avoir un sens de l’accueil et du professionnalisme et doit être aussi un grand connaisseur pour convaincre les clients à acheter un véhicule. Enfin, la plupart des professionnels comme voprive fournissent aussi d’autres services tel qu’un accompagnement à l’essai, la livraison du véhicule et les services d’entretien ou de réparation automobile.

Optez pour un véhicule répandu

La rareté d’un véhicule suscite sans nul doute de l’intérêt mais cela aspire aussi la méfiance. Lorsqu’on décide d’acheter un véhicule d’occasion, mieux vaut privilégier un véhicule répandu, cela évitera de se casser la tête lors des travaux d’entretien ou le remplacement des pièces détachées. Il existe en effet des véhicules dont les pièces auto n’existent plus ou bien, se font rare. On ne doit pas se focaliser sur le prix car un bon marché est toujours synonyme de problème. Il est impossible parfois de trouver des pièces auto pour certains véhicules, c’est pourquoi, on doit d’abord renseigner sur le parcours ou l’historique de l’auto ainsi que sa date de construction avant l’achat. Cela évitera de tomber sur un véhicule masqué ou bien trop épuisé. Raison de plus pour se rapprocher d’un professionnel. Ce dernier peut lui conseiller le meilleur achat de véhicule et peut l’orienter vers des modèles moins récents et toujours en parfait état.

Tester avant d’acheter

Dernier conseil et non des moindres : tester le véhicule d’occasion avant l’achat. C’est une étape primordiale permettant de connaître ses premières impressions, d’évaluer le confort de conduite, la tenue de route ainsi que toutes les caractéristiques du véhicule. Même s’il s’agit d’un véhicule de seconde main, on ne va pas jeter son argent par la fenêtre. En tout cas, faire un essai sur la route est indispensable pour en juger bon de la pertinence ou non du véhicule et afin d’avoir une idée des travaux à faire lors de la révision du véhicule. On peut tester le comportement de l’embrayage, le frein, la boîte de vitesse et même l’état de l’amortisseur. Bien entendu, comme il s’agit d’un véhicule de seconde main, des petits défauts peuvent survenir lors des tests. Mais c’est à partir de cela que l’on peut enfin faire une bonne négociation de prix.