aissa hamada part régulièrement dans les alpes pour faire des randonnées avec ses amis

Le déroulement des randonnées en haute et moyenne montagne exposé par Aissa Hamada

Un randonneur expérimenté demande des heures avant le départ pour vérifier son bagage puisque chaque déroulement de la randonnée en haute altitude est important et chaque activité nécessite les équipements adéquats. Avant que Aissa Hamada expose le déroulement de la randonnée en moyenne et haute montagne, il est important de connaitre les préparations importantes précédant le grand départ.

Les préparations et les équipements essentiels selon Aissa Hamada

Les précautions à prendre sont multiples en fonction de la durée de la marche, a fortiori en moyenne et haute montagne. Chaque étape de la randonnée doit être anticipée, les temps de la marche visualisée à l’avance, les points de halte analysés et les dénivelés assurés selon Aissa Hamada.

Prévoir les étapes courtes permet non seulement se préparer aux imprévus, mais également de ne pas accumuler la fatigue. Ceci est valable pour ceux qui ont opté pour une randonnée en moyenne montagne.

Ceux qui recherchent l’aventure choisissent le plus souvent la randonnée en haute montagne et partent tôt le matin pour arriver à destination la nuit tombée. Avant de gravir la montagne, il est donc important de détailler l’itinéraire à une personne.

Il est aussi indispensable d’avoir déjà utilisé l’équipement plusieurs fois pour savoir s’il est adéquat et peut résister à la prochaine marche en haute montagne : vêtement de pluie, sac à dos, chaussures, etc.). Il est vivement conseillé de bien tester le montage et le démontage de la tente même si le long du parcours permet d’avoir accès à des maisons d’accueil ou des gîtes. Qui est Aissa Hamada ?

Le bivouac

Le bivouac pendant cette catégorie de randonnée est un gage de sécurité. Si passer la nuit sous une tente ou sous la belle étoile n’est pas si dangereux que ça, l’impression de rester dehors est un élément-clé pour un randonneur.

Il faut tout d’abord comprendre que pendant la marche, un randonneur n’a pas le droit de camper là où bon lui semble, que ce soit un domaine privé ou un domaine appartenant à la collectivité.

Une autorisation venant du propriétaire est utile s’il s’agit d’un terrain privé. Pour les autres domaines, il est important de se conformer aux lois en vigueur, prévient Aissa Hamada. (Voir son CV).

Dompter et maîtriser les 4 éléments

Le feu

Les feux sont généralement interdits en été et cela dans presque la totalité des régions françaises. Il faut éloigner le plus possible le foyer de la tente et de tous les matériels pour faire chauffer les nourritures. Il est donc essentiel de prévoir une quantité suffisante d’eau.

L’eau

Il faut toujours se méfier de cet élément puisque dès la première chaleur, elle est souvent le point de rendez-vous des moustiques et des insectes. Camper près d’un torrent présente des risques en cas de crues subites ou d’orages.

Découvrez d’autres articles sur Le blog Aissa Hamada sur la randonnée.

L’air

Les zones idéales sont souvent près d’un bosquet ou d’un gros rocher pour se mettre en sécurité en cas de rafales ou de brise continue. En moyenne ou haute montagne, il n’est pas rare de trouver des abris de fortune qui sont des véritables alliés.

La terre

Il est important de choisir une zone ayant une pente douce pour ne pas trop tanguer ou rouler. Oter les branchages et les cailloux avant d’aplanir les mottes.