libourne est une ville d'histoire

Libourne, ville d’histoire selon Marc Dubedout

Libourne est une commune située dans le sud-ouest de la France dans le département de la Gironde en région Nouvelle-Aquitaine.

Marc Dubedout connait bien son origine, elle est fondée au XIIIe siècle par Roger de Leyburn et est construite au centre d’une région viticole et d’un important port de commerce international.

Elle est la deuxième ville du Nord de la Guyenne et rivalise avec Bordeaux dans le domaine du commerce et de la fiscalité.

Elle abrite dans ses débuts l’école nationale des officiers de réserve de santé et de multiples régiments de cavalerie et d’infanterie et se positionne aujourd’hui comme le centre économique et commercial du Nord.

Histoire de Libourne avec Marc Dubedout

L’histoire de la commune est très riche et connue partout en France. elle tient sa renommée de ses nombreux vignobles qui jonchent ses quartiers.

Les bastides sont créées suite au développement de la ville pour servir de marché sur une place entourée d’arcades. Une alliance se crée, c’est l’alliance bordelaise de défense contre les troupes françaises et quelques années plus tard, la région libéralise les échanges commerciaux en partenariat avec Bordeaux.

Marc Dubedout raconte la révolte des pitauds en 1548  et des troupes françaises en 1652 qui ont touché la ville. Tourny, l’intendant de Guyenne à l’époque, a construit des allées, des fontaines, des quais et des ports afin de mener la ville au développement.

Le patrimoine historique de Libourne

La ville compte un vaste patrimoine monumental avec des ponts de pierre, des Eglises, des tours et ses divers châteaux tous aussi remarquables.

Le château de Sales est le plus grand domaine viticole de la région de Pomerol. Il a été créé au XVIe siècle et bénéficie d’une architecture remarquable avec des vins à son image : charnus, fruités et agréable en goût. Des visites de dégustations sont organisées, mais se font sur rendez-vous.

L’Eglise Saint-Jean-Baptiste de Libourne est une construction gothique où se trouvent des œuvres offertes à la ville par le ministre Élie Decazes au XIXe siècle : une sainte Épine conservée dans un coffre-fort et une relique de la sainte Croix. La chapelle de la Vierge et son clocher sont attribués à l’Eglise pendant les travaux de rénovation faits en 1859. Elle est classée monument historique.

Le manoir de Bernède est situé à Pessac-sur-Dordogne. Il a été construit au XIVe siècle et est composé d’un corps de logis avec deux tours carrées et de hauts toits à 4 pans. La porte d’entrée est faite de grosses moulures toriques. Il est également inscrit au titre de monument historique.

La tour d’Ansouhaite est située dans la commune de Moulon. Elle fut créée en 1314 et affiche des mesures similaires aux constructions contemporaines. La tour est inscrite sur la liste des patrimoines historiques.

Cliquez pour voir le profil de l’auteur

Les vestiges de l’église de l’ancien couvent des Cordeliers étaient à l’époque un lieu de rassemblement populaire situé en région Aquitaine. Après la disparition des religieux, les bâtisseurs ont ajouté un bas côté voûté et orné de sculptures et de fresques divisés en 4 chapelles. L’édifice est à ce titre sur la liste des monuments historiques.